Julien Grégoire

Julien GREGOIRE: BATTERIE

Julien Grégoire commence la musique et la batterie à l’âge de neuf ans dans des écoles de musique montpellièraines. A quinze ans il rentre au Conservatoire National de Région de Montpellier en percussions classiques et évolue rapidement dans des formations rock et jazz traditionnel. Il rencontre en masterclass Jean Geoffroi qui le sensibilise davantage à l’interprétation et au toucher percussif. 

 Après avoir obtenu le BAC F11 (section musique), il s’inscrit ensuite au CNR de Perpignan dans la classe de batterie d’André Mallau et dans la classe de jazz de Serge Lazarevich.  

 Il obtient dans ce conservatoire le Diplôme d’Etudes Musicales de batterie et le DEM jazz. 

 Tout au long de son parcours musical, Julien Grégoire se sensibilise au jazz et à la musique improvisée notament grâce à des rencontres avec les musiciens Dave weckl, Julien Lourau, Bojan Z, Karim Ziad, Enildo Rasua, Salvador Niebla, Xavi Reija, Joël Allouche , Alfred Vilayleck. 

  Actuellement résidant à Montpellier, il se produit régulièrement avec le chanteur pop rock occitan Joanda, le groupe de Folk rock alternatif « la varda » et la fanfare « born to brass ».

Il joue également dans Yoda quartet, le Melquiadès quartet ,dans le Grand ensemble Koa réunissant les musiciens du collectif Koa et dans le Darjiling quintet.

Sa participation au collectif KOA lui permet de rencontrer des musiciens tels que Magik Malik avec son groupe, la formation belge AKA Moon et le saxophoniste compositeur Steve Coleman.

Depuis il officie en tant que sideman ou co-leader dans divers projets de musiques improvisées ou de musiques du monde et monte son projet quartet jazz actuel « Watcher Hill ».

Un séjour à Paris lui permet d’intégrer le big-band « Red star orchestra » et enregistre le disque « broadways » signé par Label bleu.

Dernièrement il monte un Trio co-leadé: « Zylia » avec le pianiste Rémi Ploton et le vibraphoniste Samuel Mastorakis. Il intègre en 2018 le groupe de chanson indé Laross et tourne avec dans toute la Francophonie.