progressive jazz sextet

Line up

• Evlyn Andria

Née à Madagascar, Evlyn Andria a passé son enfance dans plusieurs pays d’Afrique et de l’Océan Indien gardant ainsi une affinité particulière avec les musiques du monde, un sens créatif et un monde intérieur développé. Ses parents la bercent dans une ambiance où l’on chante et joue plusieurs instruments en autodidacte.

Dans le cadre de ses études d’arts plastiques, elle élabore une création vidéo pour laquelle elle écrit une suite de compositions musicales. Suite à cette expérience qui la passionne, elle monte son premier groupe et prend un virage vers le métier de musicienne compositrice. Elle se forme au CRR de Perpignan et Montpellier ou elle obtient un DEM de Jazz ainsi qu’au JAM à Montpellier.

Son univers musical puise dans les musiques du monde, le jazz, la musique répétitive ainsi que les musiques actuelles. En tant que compositrice elle participe à plusieurs projets de création (Malakite, Soava, Andria 4tet…). Evlyn Andria intervient également dans des projets pluridisciplinaires, et crée son propre groupe mêlant arts plastiques et musique, Kunzit.

• Caroline Lavina

Caroline Lavina a commencé la musique avec l’apprentissage du piano classiqueà l’âge 7ans. Durant son adolescence, elle se tourne vers la guitare et ce n’est qu’à la fac, en parcours musicologie, qu’elle commence le chant et l’improvisation, dans l’atelier jazz de Pierre Bensoussan. C’est également à cette époque que Caroline s’intéresse aux rythmes impairs et à la polyrythmie, en participant auxcours de Joël Allouche. Elle entre dans la classe de jazz de Serge Lazarevitch au CRR de Montpellier, dans laquelle elle développe sa technique et ses connaissances en jazz vocal et obtient un DEM de jazz.

En 2015 elle intègre le groupe de folk Woodentrees en tant quechanteuse choeurs & claviers. En 2016, elle rejoint le groupe de chanteuses instrumentistes Laiine, dans lequel elle chante, arrange et joue de la guitare. Caroline est également à la tête du groupe Marla and the Cool Chicken.

• Pascal Bouvier

Après quatre années passées au conservatoire de Nîmes Pascal Bouvier obtient un DEM de trombone à coulisse classique. Il se spécialise ensuite pendant deux ans au CRR dans la classe de Jacques Mauger en obtenant parallèlement une licence de musicologie et un DEM de jazz au conservatoire de Perpignan auprès de SergeLazarevitch.

Il évolue au sein de projets éclectiques, de l’orchestre symphonique au Big Banden passant par le Brass band, rock, combos latins et jazz avec lesquels il part en tournées nationales et européennes, enregistre plusieurs albums et se produit lors de nombreux festivals internationaux en France et à l’étranger.

Il poursuit actuellement sa carrière de tromboniste notamment au sein du CollectifKoa qu’il rejoint en 2009, dans l’orchestre de music-hall Octane et la fanfare Lorkès 974 pour lesquels il est également arrangeur ainsi que dans le groupe Ethioda.

• Hervé Duret

Musicien guitariste, enseignant et compositeur, Hervé multiplie les expériences et les rencontres dans le domaine du jazz et des musiques improvisées : (Olivier Py, Guillaume Orti, Emiliano Turi, Bruno Shorp, Oktopussy Tuba Orchestra,…), et en montant ses propres projets : Le diable à Quatre, puis l’Oreille Hardie.

Egalement guitariste et arrangeur dans les domaines de la pop électro (Tales &Remedies), et des musiques métissées (Adjabel), il a ainsi l’occasion de jouer avec Jean Philippe Rykiel, Roger Raspail, Adama Dramé. Il écrit et enregistre pour la télévision et le cinéma (rétrospective de 2011 sur France 2, le film « Délaissé » en 2009).

Enseignant le Jazz au CIM à Paris pendant 10 ans, il est titulaire du diplôme d’état deJazz et du diplôme d’assistant spécialisé d’ enseignement artistique.

• Alfred Vilayleck

Alfred commence à s’intéresser à la musique dès l’âge de 12 ans par le rock et notamment Jimi Hendrix, puis se tourne rapidement vers le jazz & l’improvisation. Diplômé des conservatoires de Perpignan et Strasbourg, il joue avec plusieurs formations jazz avant de fonder en 2008 le Collectif Koa à Montpellier, ce qui lui permet de collaborer avec Steve Coleman, Aka Moon, Magic Malik, Jim Black…

Accompagnateur polyvalent et musicien globe-trotter, il a eu le plaisir de jouer avec Serge Lazarévitch, Joël Allouche, Jeroen Van Herzeele, Julien Lourau, John Tchicaï, Pierre Van Dormael, Cherif Soumano…

Actuellement, il dirige le Grand Ensemble Koa, et contribue à plusieurs groupes dont Gratitude Trio, Peemaï… Alfred est professeur de jazz au CRR de Montpellier et anime également de nombreux projets de Soundpainting.

• Julien Grégoire

Julien Grégoire commence la batterie à l’âge de 9 ans. A 15 ans il entre au CRR deMontpellier en percussions avant d’obtenir au CRR de Perpignan dans la classe d’André Mallau et dans la classe de Serge Lazarevich le DEM de batterie et de jazz.

Julien Grégoire s’est produit avec des artistes tels que Julien Lourau, Bojan Z, EnildoRasua, Salvador Niebla, Xavi Reija, Joël Allouche, Magik Malik, Steve Coleman.

Il se produit régulièrement avec Joanda, La Varda et la fanfare Born to brass. Il joue également avec le Yoda quartet, le Melquiadès quartet, le Grand ensemble Koa, le Darjiling quintet, mais aussi avec le big-band Red Star Orchestra.

Il monte également son projet de quartet jazz actuel Watcher Hill ainsi qu’un trio coleadé: Zylia avec le pianiste Rémi Ploton et le vibraphoniste Samuel Mastorakis.

• Joy Hanoun

Dessinatrice et peintre en décors, Joy Hanoun a étudié l’illustration à l’école Emile Cohlde Lyon, dont elle sort diplômée en tant qu’illustratrice conceptrice en 2010. Elle se forme ensuite en tant que peintre décoratrice à l’Infa de Toulouse en 2013.

Elle construit son expérience dans les domaines de l’image fixe, livres pour enfant,affiches évènementielles, identités visuelles notamment pour le domaine musical qu’elle affectionne particulièrement, les décors de spectacles et audiovisuels, publicités, pièces de théâtres… Autant d’expériences qui ont nourrit son exploration graphique au fil des ans.

Elle présente aujourd’hui un travail de dessin entre figuration et abstraction aux encres colorées s’inspirant parfois d’estampes japonaises, elle peint aussi à l’acrylique et pigments des ambiances, textures, aux couleurs parfois surréalistes.

Portées sur rétroprojecteur, ses images se combinent à divers effets de textures et effetsvisuels créant une esthétique très organique.